Namory Condé, en fin de mandat, part de la direction générale de la CBG à la fin de cette année. Qui pour le remplacer ? C’est la principale question que de nombreux observateurs se posent. D’ores et déjà les tractations ont commencé. Certains à la CBG dans un élan corporatiste souhaitent avoir un minier à la tête de la plus importante société minière de la Guinée. Cependant selon nos informations, le cabinet international chargé du recrutement privilégierait le profil d’un gestionnaire. Pour rappel, Kémoko Touré qui a réussi à redresser, à sauver l’entreprise de l’abime, il y a quelques années,  ne venait pas du secteur des mines. C’est un manager compétent, rigoureux, qui ne faisait pas dans les intrigues guinéo guinéennes. Un profil qui sied encore au poste.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Publicités