Dans la journée de ce mercredi 13 mai, des citoyens ont tenté la réouverture des mosquées à l’intérieur du pays, notamment dans la préfecture de Dubréka. Ce, malgré l’interdiction, faite par un décret présidentiel, suite à la pandémie du Covid-19 qui sévit dans le pays. 

Face à cette situation, le secrétariat général des Affaires religieuses a, dans un communiqué rendu public hier soir, rappelé aux fidèles musulmans et chrétiens de Guinée que « la fermeture des lieux de culte est due à la pandémie du coronavirus. Elle fait partie des mesures pour limiter la propagation de cette maladie qui secoue toute la planète. La fermeture des lieux de culte est déclarée par un décret de Son Excellence monsieur le président de la République ».

Avant de faire savoir : « à l’instant, la question de réouverture des lieux des cultes est soumise au comité de pilotage du Covid-19, au comité scientifique sur la pandémie et à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, pour un examen de dispositions adéquates à prendre en la matière. »

En attendant, le secrétariat général des Affaires religieuses appelle les fidèles croyants de Guinée au calme et à la retenue, au nom de la paix et de la quiétude sociale en ce mois béni de Ramadan.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com 

Publicités