BSG Resources, la société du milliardaire israélien Beny Steinmetz, a, selon plusieurs médias, a signifié à Rio Tinto, lundi, son intention de lui intenter un nouveau procès. Parce qu’elle estime que celle-ci a contribué à la perte de ses droits miniers dans le Simandou.

Dans la lettre que BSGR a adressée à Rio Tinto, les avocats de la société affirment que, à moins que Rio Tinto n’ait une réponse satisfaisante aux allégations détaillées contenues dans le document, BSGR poursuivra Rio Tinto devant la Haute Cour d’Angleterre pour récupérer ses pertes, qui s’élèvent à plusieurs milliards de dollars.

Cette démarche est en réponse aux courriels récemment dévoilés envoyés par les dirigeants de Rio en mai 2011 et un paiement douteux connexes versé au consultant externe Francois de Combret.

« Ces nouveaux développements sont des preuves accablantes contre Rio Tinto démontrant que Rio Tinto avait un rôle central dans la perte des droits miniers de BSGR à Simandou, en Guinée », dit la lettre.

Avant un éventuel procès, les parties sont tenues de préciser leurs positions par voie de correspondance.

Le Simandou est décidément devenu un feuilleton à rebondissements.

Focus de guinee7.com