La présence de Saikou Yaya Barry du parti UFR à la rencontre entre le président bissau-guinéen Embalò et certains acteurs du paysage sociopolitique guinéen, continue à faire couler assez d’encre et de salive dans le pays. Joint par Ndimba Radio ce mardi, Fayimba Mara, juriste et publiciste indépendant, a apporté son analyse sur la situation de cet acteur politique poursuivi en par la justice guinéenne.

Il a tout d’abord rappelé le jeu de SaÏkou Yaya qui consistait à attirer l’attention du gouvernement sur le côté humaniste pour que cette évacuation ait lieu.

« Nous ne sommes pas du bord politique pour pouvoir apprécier comment il est sorti de l’hôpital de l’autre côté, pour se retrouver dans cette rencontre. On n’est pas mieux placé pour apprécier cela. Ce qu’il faut déplorer, c’est que cette présence là, risque de compliquer la tâche prochainement. Toutes les interventions qui vont venir pour plaider la cause par exemple des prisonniers politiques, qui sont souvent en difficultés de santé et dont l’état nécessite des évacuations. Cela va amener les membres du gouvernement ou du CNRD a être très réticents, fermes. Il faut reconnaître que cette situation est à déplorer. Ce n’était pas la manière naturellement. »

Avant de poursuivre en ces termes : « Cela complique sa relation avec la chronique judiciaire dans laquelle il se retrouve. Peut-être qu’avec cette situation, il va être obligé de décider de prolonger son séjour de l’autre côté et de ne pas venir pour le moment. Sinon, il s’expose, Parce que ce n’était pas conventionnel entre lui et la justice » a-t-il enfin ajouté.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com