Mme K. Baldé et M. Bah, deux cadres de la banque centrale de Guinée sont mis aux arrêts pour avoir détourné 200 mille euros et 150 mille dollars soit plus de 3 milliards de GNF des caisses de la Banque centrale de Guinée. La première, gestionnaire de la caisse de devise de l’institution, serait une récidiviste. Qu’à cela ne tienne, le scandale de cette fois-ci a été découvert par le trésor public qui a découvert que de manière récurrente, les ordres de payements sont recyclés. Et le cumul fait les montants évoqués haut. Quand le pot aux roses a été découverts, les présumés coupables ont été mis aux arrêts et le conseil de discipline de la BCRG, saisi. La Banque des banques de la Guinée fait souvent objet de scandales. C’est pourquoi nous reviendrons sur le dernier et sur d’autres.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com