Lu ce lundi 19 novembre, par le commissaire Mamadou Camara, porte-parole de la police nationale, un communiqué de la Commission de sécurisation de la ville de Conakry a fait mention de la nouvelle mesure prise par le gouvernement pour « lutter contre la recrudescence du grand banditisme ».

Il est au préalable mentionné que : « Le gouvernement ayant entendu l’appel des citoyens pour le renforcement de leur sécurité et de leurs biens, la lutte contre la criminalité et le grand banditisme, principalement dans la vile de Conakry et environs, conscient de son devoir régalien vis-à-vis des citoyens, a décidé qu’à compter de ce jour, 19 novembre 2018, le déploiement d’un dispositif de sécurisation ».

Le communiqué poursuit : « A cette occasion, des patrouilles mixtes, police, gendarmerie et armée s’effectueront sur les principaux axes de la ville de Conakry ».

Et de signaler : « Pour réussir notre mission de sécurité publique, nous comptons sur la collaboration de chacun et de tous. La contribution des citoyens dans la lutte contre la recrudescence du grand banditisme, de la criminalité et du vandalisme qui portent atteinte à l’unité de la nation et aux libertés fondamentales, est vivement souhaitée ».

Tout en rappelant par ailleurs que « cette mission s’inscrit dans le cadre de l’application de la loi L/009, portant sur le maintien et le rétablissement de l’ordre public ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com