L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a tenu son assemblée générale hebdomadaire, ce samedi 10 novembre à son siège à Commandanyah dans la commune de Dixinn. Au cours de cette rencontre entre les militants à la base et les responsables politiques, Fodé Oussou Fofana, un des vice-présidents du parti, a accusé le président de la république d’être responsable des tueries sur l’axe.

« Il n’y a aucun problème entre les communautés. Croyez moi que les malinkés ne sont pas d’accord avec le comportement de Monsieur Alpha Condé, les soussous ne sont pas d’accord, les peulhs ne sont pas d’accord, les forestiers ne sont pas d’accord. Ce qui s’est passé à Wanindara, les 100 jeunes qui ont été tués, croyez-moi que ce n’est pas la faute des malinkés, des soussous, des peulhs ou des forestiers, il y a une seule personne qui est responsable de ça, il s’appelle Monsieur Alpha Condé », accuse l’honorable Fodé Oussou Fofana.

Pour le président du groupe parlementaire libéral-démocrate à l’Assemblée nationale, « à l’UFDG, nous ne parlons pas d’ethnie, nous parlons de la Guinée. Celui qui n’aime pas les soussous, n’aime pas les malinkés, n’aime pas les peulhs, n’aime pas les forestiers, n’aime pas la Guinée, ne connait pas la Guinée, n’a rien ici, s’appelle Monsieur Alpha Condé ».

Fodé oussou croit dur comme fer, que le président Condé utilise la politique du ‘’diviser pour égner’’. « Monsieur Alpha Condé n’a pas de projet de société, il n’a rien géré dans la vie, il n’a jamais été ni employé, ni employeur. La première fonction de Monsieur Alpha Condé, c’est quand il a été Président  et vous savez quels sont les arguments qu’il a placés pour être président. Il a parlé de la maman qui est soussou, il a voulu mélanger les guinéens. Il n’a aucun projet, Monsieur Alpha Condé ne peut pas réfléchir pour sortir le pays de la misère. Je voudrais que ça soit clair, les communautés n’ont aucun problème.  Ce qui s’est passé à wanindara est inacceptable, les cent jeunes qui sont enterrés au cimetière de Bambeto, c’est inacceptable. La politique de monsieur Alpha Condé, c’est de diviser les guinéens, mais croyez moi que les militants du RPG arc-en-ciel, je parle des militants, je ne parle pas des militants de la 25 heure, les vrais militants du RPG ne sont pas d’accord avec cette politique de division, d’opposer les ethnies ».

 

Bhoye Barry pour guinee7.com