Soriba Sorel (premier plan)

Quatorze administrateurs de marchés, leurs régisseurs et sous-régisseur sont été révoqués de leurs fonctions, mercredi, 13 août, par le gouverneur de la Ville de Conakry, Soriba Sorel Camara, pour, dit-il, manque de résultats, dissimulation de souches de recettes et détournement de fonds collectés.

La décision a été prise au cours d’une séance de travail avec les responsables des marchés au siège du Gouvernorat.

A l’occasion, le gouverneur a présenté le nouveau directeur des Services Propres (SP), Mohamed Gongélé, en remplacement de Salia Camara impliqué dans le dossier de la plage de Rogbabet. M. Gongélé, précédemment directeur régional adjoint de l’Hygiène Publique et Salubrité de  Conakry, devient ainsi le nouveau gestionnaire des marchés relevant du portefeuille de la Ville.

Ce changement à la tête des marchés d’intérêt de la Ville de Conakry, constitue la première réaction des autorités du Gouvernorat de Conakry,suite au rapport des inspecteurs sur les pratiques obscures de certains administrateurs des marchés.

‘’Des pratiques qui forcent la ville à s’endetter pour pouvoir payer les travailleurs. Depuis cinq mois, les marchés, poumons économiques du Gouvernorat, n’ont versé que 300 millions sur 2 milliards de francs guinéens, prévus dans le budget exercice 2014’’, a dénoncé le receveur de la Ville de Conakry, Mamadou Saliou Baldé.

Les  travaux de cette rencontre ont abouti à des résolutions dont entre autres, le recrutement de nouveaux administrateurs, régisseurs et sous-régisseurs ayant la maîtrise parfaite de l’informatique pour des besoin de réformes engagées,  et la convocation du Conseil de Ville, à reprendre le budget exercice 2014, en lieu et place du premier jugé,par l’autorité, trop loin des réalités.

Les marchés du Niger (Kaloum), Kénien (Dixinn), Ex Enipra, Avaria (Matam) et Lambandji (commune de Ratoma),sont les plus concernés par ces reformes.

AGP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici