Le président du Conseil national du patronat de guinée (Cnpg), Ansoumane Kaba PDG de l’entreprise Guiter SA, doit certainement se faire du mouron, face à la plainte dont il vient de faire l’objet de la part de Mme Camara Lucrèce, pour «diffamation et harcèlement » devant le Tribunal de première instance de Dixinn.

Sa comparution est prévue ce jeudi dans la matinée, selon des sources proches du dossier. A moins qu’il veuille  raser les murs, en se défaussant sur son avocat. Comme c’est souvent le cas en pareille situation pour les nantis.

D’après notre enquête, la plaignante n’aurait sans doute pas digéré le fait d’avoir été évincée de son poste de secrétaire générale du Conseil national du patronat de guinée (Cnpg). Manière jugée d’ailleurs « inélégante » dans les milieux du patronat guinéen.

Toutefois, ceux qui pratiquent M. Kaba (Guiter) au quotidien, reconnaissent que le businessman aurait un égo surdimensionné. Étant persuadé que l’argent peut tout résoudre dans un pays où le fossé entre riches et pauvres continue de se creuser au fil des jours.

Même si certains de ses affidés rétorquent que ce portrait du PDG de Guiter SA serait une simple caricature. Et que l’homme aurait plutôt le cœur sur la main.

En tout état de cause, il revient dorénavant au TPI de Dixinn de trancher dans cette affaire qui agite le Cnpg, où on a complètement perdu le nord. A en juger par ce pataquès.

Mamady Condé pour guinee7.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici