Le procès contre les six anciens membres du Bloc Libéral s’est poursuivi, ce mercredi 30 juin au tribunal de première instance de Dixinn, délocalisé à la mairie de Ratoma. Après la comparution des prévenus lors des audiences précédentes, ce mercredi, c’est Dr Faya Milimono, le plaignant qui était à la barre.

Faya Milimono, a déclaré au tribunal qu’il a porté plainte contre ces six personnes, c’est pour laver son honneur. « Je ne suis pas un dictateur comme ils le disent », a-t-il lancé.

Évoquant l’annulation du congrès de son parti, Faya Milimono, a laissé entendre que, « c’est par le souci de l’avenir du parti que, j’ai accepté l’invalidation du vote tel que proposée par la commission électorale et validée par le bureau exécutif ».

Ainsi, après la comparution de Faya Milimono, le juge Aboubacar Mafering Camara, a renvoyé la suite du procès pour 14 juillet prochain pour les réquisitions et plaidoiries.

Il faut préciser que Halimatou Baldé, Thierno Boubacar Baldé, Mamadou Maz Bah, Mamadou Oury Diallo, Ibrahima Sory Sow et Boubacar Pita Bah, tous anciens membres du Bloc Libéral sont poursuivis pour « diffamation » par Faya Milimono président dudi parti.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199