Le Secrétariat général à la présidence chargé des services spécieux de la lutte contre la drogue, des crimes organisés, et des délits économiques dirigé par le colonel Moussa Tiégboro Camara, a présenté à la presse un présumé trafiquant de faux passeports. Il s’agit d’un jeune de la trentaine qui s’identifie comme un journaliste.   

Mohamed Mazo Mansaré, commissaire principal de police, chargé de la communication de ce secrétariat explique qu’ : « il s’agit de fraude documentaire portant sur les passeports ordinaires guinéens. Ce sont des passeports qui ont été saisis par DHL et ils ont découvert effectivement qu’à l’intérieur des chaussures, il y avait des passeports dissimulés. C’est un moyen de dissimilation. Généralement ces passeports sont destinés aux étrangers notamment les Nigérians ».

Sur l’authenticité des passeports, ce commissaire principal de police est catégorique que ce sont des « passeports faits frauduleusement par nos compatriotes. J’insiste beaucoup là-dessus qu’effectivement ces passeports jusqu’à preuve du contraire ne sont pas établis officiellement par le ministère de la sécurité ».

Selon le présumé trafiquant, c’est un de ses « petits » parti au Maroc qui lui a confié les documents qu’il devait lui transmettre une fois arrivé en Europe. Ces documents sont, selon lui, composés de passeport, d’extrait d’acte de naissance et de la carte d’identité.

Ainsi « il m’a mis en contact avec son grand-frère et je lui ai remis tous les dossiers dans une enveloppe scellée. C’est ce dernier qui m’a appelé pendant le mois de décembre. Il me dit qu’il veut envoyer le passeport j’ai dit ok si tu veux envoyer le passeport va au bureau de Tiéboro, il dit qu’il ne connaît pas je lui ai indiqué le lieu. C’est lui qui est venu ici, le chef l’a attrapé il dit que c’est un faux passeport. Ils lui ont demandé c’est qui ? Il m’a cité… Quand je suis venu ici pour témoigner, je n’ai pas causé de problème, je n’ai pas nié que je connais l’affaire de passe port », a expliqué le prévenu dont l’identité n’a pas été dévoilée sur la demande du secrétariat général.   

Courant 2014-2015 l’Etat guinéen a interdit la sortie de tout passeport sur le territoire guinéen. Ainsi un accord a été signé entre les services de Tiéboro et la société DHL pour contrôler la sortie des documents surtout des passeports. Suite à ça, ce lot de passeports a été saisi.  

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199