Souvent, plusieurs observateurs qualifient la commune de Ratoma de commune oubliée par le pouvoir en place. Une thèse réfutée par Ahmed Tidiane Bah alias Tidiane Bambéto, membre du RPG arc-en-ciel et résidant dans ce quartier de la banlieue de Conakry depuis plusieurs années. Selon lui, Alpha Condé est dans l’élan de changer la physionomie de l’axe. 

« Pour preuve, soutient-il, s’y retrouvent de nos jours les deux Tours Jumelles, le siège de l’ARPT, la délocalisation des départements ministériels, des MUFA ainsi que la réalisation des infrastructures sociales de base. Aussi, des jeunes de l’axe ont eu des promotions dans de hautes sphères de l’Etat et beaucoup sont engagés dans la Fonction publique. Bon nombre d’entre eux qui étaient avec l’opposition extraparlementaire ont rejoint la vérité et occupent de hautes fonctions de l’Etat. C’est le cas du ministre de la jeunesse et de l’emploi-jeunes, Mouctar Diallo, pure produit de l’axe. » 

« Aujourd’hui, les jeunes ont compris et ont vu la vérité. Aujourd’hui, je suis vraiment indigné de voir des gens qui ont géré ce pays qui l’ont mis à terre, s’engager dans la politique pour continuer à piller les ressources du pays. Ce sont des gens qui font la politique de haine et de division. Dans leur manœuvre, beaucoup de jeunes ont perdu la vie dans notre zone », dénonce-t-il avec force au cours d’un entretien qu’il a accordé à la rédaction de Guinee7.com, ce jeudi 13 août 2020.

C’est pourquoi, il demande à “son papa’’ d’accepter la proposition du RPG Arc-en-ciel. « Le peuple de Guinée, notamment les jeunes et les femmes ont encore besoin de vous.  Acceptez d’être candidat pour le bien des personnes qui aiment la Guinée », plaide-t-il en s’adressant au président Condé.

Tidiane prend l’engagement de réunir les membres de son mouvement « Guinée en marche » pour assurer une victoire dès le premier tour avec un coup KO à Alpha Condé. « Avec nos antennes à l’intérieur du pays, nous envisageons de mener des actions sur le terrain pour notre grande victoire à la présidentielle du 18 octobre », glisse-t-il. 

Et de conclure, « Nous devons profiter du courage et de la bravoure de notre président. C’est une bibliothèque politique pour nous. N’acceptons plus d’être instrumentalisés, manipulés et même divisés par des gens qui nous ont montré des gestions malsaines. Hier, il y a eu des gens qui ont souffert avec le professeur Alpha Condé, certains ont été licenciés de nos universités, d’autres radiés de la fonction publique à cause de leur appartenance au RPG mais ils ont tenu tête. Pour leur patience, aujourd’hui, ils sont devenus des personnalités. C’est le cas notamment du ministre Bantama Sow, le ministre de la ville, le grand-frère Souapé et M’Bani Sangaré. Réveillons-nous, pour le futur, le professeur Alpha Condé est notre solution », a martelé Ahmed Tidiane Bah.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199