Nommé le samedi 20 août 2022 par le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, Aly Seydouba Soumah est le nouveau ministre de l’Énergie et des Hydrocarbures.

Agé de 48 ans, le tout nouveau chef du département en charge de l’Énergie et des Hydrocarbures est un technicien chevronné, un fiscaliste et un analyste financier, dont les compétences se sont accrues au fil des années de formations, de voyages, de contacts et de travaux effectués.

Après de brillantes études primaires, le jeune Aly Seydouba Soumah décroche ses Baccalauréats première et deuxième parties en 1992 et 1993 à Conakry, au Lycée Donka, dans la Commune de Dixinn.

De là, il obtient son Diplôme d’Études Universitaires Générales en Économie avant de décrocher la Licence, le Diplôme d’Études Supérieures en Comptabilité et Gestion à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry entre 1995 et 1999.

Ce cadre diplômé, pétri de talents et intellectuellement dense rafle, au Centre National de Formation et de Perfectionnement Professionnel, à Conakry, une autre distinction en 2002. Cette fois-ci au compte du cycle de formation initiale des lauréats de 2000 sur les Finances Publiques et la Rédaction administrative.

Le précieux sésame détenu, le jeune gestionnaire comptable commence à rêver grand. Ainsi, il part à la conquête de l’expertise à l’Institut Supérieur de Management (ISM) de Dakar, au Sénégal où il décroche d’abord avec brio un Master 2, en 2016, en Expertise et Conseil Fiscal, avec pour thème de mémoire : « l’élargissement de la stratégie fiscale au secteur informel en République de Guinée ». Ensuite, en 2017, Aly Seydouba Soumah, dans le sillage de l’élargissement de l’horizon de ses connaissances, profite de son séjour dakarois pour empocher un autre Master 2 en Ingénierie Financière sur le thème :

« Système Fiscal guinéen-Diagnostic et défis pour un développement durable.

De Dakar, direction le Canada où il décroche un MBA dans la filière :

« Maîtrise en Gestion des Organisations » en 2018.

La fiscalité, la comptabilité et les finances n’ayant plus de secret pour lui, il parcourt d’autres pays comme le Maroc, le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana, l’Italie, dans le cadre des rencontres d’échanges et de partage d’expériences.

Auditeur de 1999 à 2001 au Cabinet d’Expertise Comptable et Commissariat aux Comptes (Tafsir Audit et Conseils), il officie comme Auditeur Interne du 1er février au 31 août 2001 pour le Programme Intégré pour le Développement des Entreprises (PRIDE-Finances ).

Occupant le poste de Chef de Section Comptabilité et Finances du 1er septembre 2001 au 28 février 2004, au compte du Projet d’Appui au Développement rural en Basse Guinée, il est nommé Chef de Brigade, Section Prestation de Services de 2016 à 2021. À ce poste, il se charge de la vérification générale de la Comptabilité des grandes entreprises comme :

Anglogold Ashanti de Guinée (SAG), la Société Navale de Guinée, Ecobank, la CBG, UGAR, Port Autonome de Conakry, Mouna Group Technology, Bolloré Africa Logistic.

Depuis 2021, Aly Seydouba SOUMAH est chef de Section Commerce-Vérification de la Comptabilité à la Direction Nationale des Impôts. Poste qu’il occupe jusqu’à sa nomination au poste de ministre de l’Énergie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures.

Une consécration pour ce cadre rompu à la tâche, un sens élevé du casting pour le président de la transition, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA qui veut ainsi bâtir une équipe de choc autour du tout nouveau Premier ministre, dans le dessein manifeste de faire de la refondation de l’État, une réalité en Guinée.

Source : Service de communication et des relations publiques du MEHH