Bêches, râteaux et pelles en main, ils étaient une vingtaine de jeunes issus du mouvement des jeunes diplômés de Yimbaya tannerie pour le développement (MJDYTD) à assainir, ce dimanche 27 octobre, l’une des rues des plus sales de la capitale Conakry.

Tous des habitants du quartier, ces jeunes de par leur initiative, ont décidé de ne plus attendre la mairie, encore moins le gouvernement qui semblent avoir oublié leur quartier pour poser des actes de bien être socio-économique.

Ibrahima Kalil Sylla, membre de ladite association, revient sur leur motivation. « Cela a commencé avant-hier (vendredi 25 octobre, NDLR), les jeunes du quartier que nous sommes, avons décidé de créer une structure, afin d’exercer une œuvre d’utilité publique. C’est comme ça que nous avons eu l’idée de commencer par nettoyer le quartier pour son bon fonctionnement», a-t-il expliqué.  

Avant de rappeler : « Ces ordures sont là depuis un certain temps et aucune structure ne s’en occupe. Donc les jeunes avec le concours des familles, ont décidé de prendre les choses en main. » Il rassure que l’action sera continuelle.

À rappeler que cette rue est la plus stratégique du quartier, du fait qu’elle mène vers le marché, la mosquée principale du quartier, mais aussi vers de nombreuses écoles.

Débarrassée de ses ordures par l’action des jeunes, de l’eau apparemment des toilettes y sont drainées, dégageant une odeur nauséabonde. Un autre combat que ne peut mener que les autorités.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici