Madeleine Dioubaté, candidate malheureuse à la présidentielle de 2015, fervente militante du FNDC et sa sœur Martine Nana Dioubaté sont citées à comparaître devant le tribunal de première instance de Dixinn. Le procès s’est ouvert, mercredi 26 mai 2021, au tribunal de Dixinn délocalisé à la mairie de Ratoma.

Elles sont poursuivies « pour abus de confiance portant sur un diamant d’une valeur de quarante cinq millions de dollars américains » par mademoiselle, Djeinabou Diallo, ménagère. Les deux prévenues ont brillé par leur absence dans la salle.

Malgré leur absence, le juge Aboubacar Mafering Camara, a fixé le montant de la consignation à 500 000 GNF. Et a renvoyé l’ouverture des débats pour le 9 juin prochain.

Pour rappel, Djéinabou Diallo dit avoir ramassé un diamant qu’elle aurait remis, par le biais d’un démarcheur, à Martine Nana Dioubaté qui l’aurait ensuite donné à sa sœur, Marie Madeleine Dioubaté.

Celle-ci, candidate à la présidentielle de 2015, vivant depuis, à Paris, a déposé plainte dans la capitale française, en mai 2019, pour le vol d’un diamant évalué d’après elle à 45 millions d’euros.

Est-ce le diamant de Djéinabou ? Attendons la suite du procès.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199