Alpha Oumar Diallo, conducteur de taxi-moto a succombé à ses blessures mercredi 19 Mai 2021 suite à une bagarre, a indiqué le procureur du TPI de Mamou. La victime a été bastonnée par un autre motard du nom de Mamadou Baïlo Condé, au cours d’une altercation.

Après avoir reçu des coups, il a été évacué au sein de plusieurs centres hospitaliers avant de rendre l’âme dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 Mai 2021 aux environs de 22 heures dans le quartier Séré, commune urbaine de Mamou.

Selon le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou, Mamadou Baïlo Condé et Alpha Oumar Diallo se sont croisés sur la route, chacun étant à bord de sa moto.

« Subitement, Mamadou Baïlo Condé a fait demi-tour pour rattraper Alpha Oumar Diallo et lui administrer des coups avant de l’abandonner. Il a été admis dans un premier temps au sein d’une structure sanitaire de la place pour les premiers soins avant d’être évacué sur Conakry. Il a ensuite été ramené après avoir fait le tour de plusieurs hôpitaux à Conakry, en l’occurrence Ignace Deen, Donka, Jean Paul 2, et Sino guinéen », a expliqué le procureur de Mamou.

Mamadou Baïlo Condé, a été inculpé et placé sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Mamou en attendant son procès.

AGP