L’armée tchadienne a annoncé à la télévision d’État, mardi 20 avril, la mort du président Idriss Déby, tout juste réélu à la tête du Tchad. Âgé de 68 ans, il était le tout-puissant chef d’État du Tchad depuis son coup d’État le 2 décembre 1990, qu’il avait fomenté avec l’aide de la France. Militaire dans l’âme, «IDI», qui ne rechignait jamais à enfiler son treillis, est mort sur le front, face aux rebelles qui depuis des années remettent en cause son pouvoir.

Guinee7.com