Un décret publié ce soir à la télévision nationale a limogé le préfet de Siguiri, le lieutenant-colonel, Ibrahima Douramodou Keita et l’a mis à la disposition de l’armée. Quelques temps avant, le ministre de l’Administration du territoire, Mory Condé avait dit comprendre l’indignation suscitée par le fait de couper les cheveux d’un élève par le préfet dans une salle d’examen. Cette scène devenue virale sur les réseaux sociaux.

Focus de guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.