Comme annoncé au cours d’une récente conférence de presse, une assemblée générale de l’association des magistrats de Guinée s’est tenue, ce vendredi 12 avril, dans la salle d’audience de la Cour d’appel de Conakry.

L’un des principaux sujets débattus au cours de cette rencontre qui a duré des heures, c’est la prise d’une décision contre le député Amadou Damaro Camara, suite aux propos que ce dernier a récemment tenus dans les médias, contre les magistrats et la justice guinéenne en général.

Après plusieurs échanges, il a finalement été décidé par l’association des magistrats de Guinée de saisir l’assemblée nationale, à travers une commission qui a été mise en place, pour demander la levée de l’humilité parlementaire de l’honorable Damaro Camara, afin de le poursuivre en justice, pour outrage, injure et diffamation.

Les magistrats ont mis en exergue la gravité des propos tenus par le député, mais aussi le fait que ces propos soient tenus hors session.

Il a par ailleurs été souligné par Mohamed Ali Thiam, président de l’association des magistrats de Guinée que “si cette immunité parlementaire de l’honorable Damaro Camara n’est pas levée, les magistrats ont décidé d’arrêter tout travail jusqu’à ce que cette revendication soit satisfaite. Et ce, à compter de la saisine de l’assemblée nationale”.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire