Les violences conjugales faites aux hommes existent même si on en parle peu. Dans une vidéo de deux minutes, devenue virale sur les réseaux sociaux, l’on aperçoit un vieil homme qui relate sa mésaventure avec son épouse.

Selon le docteur Pascal Camara, directeur de l’hôpital préfectoral de Koubia, joint au téléphone par la radio espace Foutah, la victime s’appelle Ibrahima Sory Baldé, âgé d’une soixantaine d’années. Elle a été reçue  dans la nuit du 22 au 23 mai dernier par l’hôpital préfectoral de Koubia. Les médecins parlent de brûlures de second degré profond sur le thorax et un peu sur le visage et les deux membres supérieurs. Dans la vidéo, le malheureux époux explique les circonstances : « On s’est disputé pendant la journée. Parce qu’elle a refusé de semer le maïs. Après cette dispute, elle a dit qu’elle allait me circoncire. Je l’ai frappée, mais elle n’avait eu aucune  blessure. Elle a préparé le déjeuner on a mangé. A l’heure du  dîner, j’ai dis que je n’avais pas faim. Après la prière du crépuscule, je me suis endormi sur la natte ; c’est là qu’elle est allée chauffer de l’eau et verser sur moi. C’est tout ce qui s’est passé entre nous. Mais je ne pensais qu’elle pouvait me faire pareilles choses.»

Chez nos confrères de la radio Espace, le directeur de l’hôpital préfectoral de Koubia rassure tout de même que le pronostic vital d’Ibrahima Sory Baldé n’est pas engagé.

L’auteure avait été interpellée par les services de police. Etant nourrisse d’un bébé de deux mois, elle a été confiée à ses parents en attendant que son « bébé grandisse un peu ».

Attention, la vidéo pourrait vous choquer

Sam Samoura pour Guinee7.com