Des  affrontements entre les populations des deux grandes contrées de la Commune Urbaine de Beyla (Guinée Forestière), Beyla-sobakonon et Diakolidou, ont fait vendredi, 8 mai 2015, des blessés graves, des engins roulant calcinés, des boutiques et des lieux de loisirs vandalisés et saccagés, rapporte le correspondant de l’AGP sur place.

Ces affrontements font suite à la mauvaise répartition des lampadaires solaires faite par le maire. Des lampadaires offerts à la commune urbaine par le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé. Bilan provisoire, des blessés graves, des engins roulants calcinés, des boutiques et des lieux de loisirs saccagés.

Accusant le maire de la Commune, Aboubacar Sidiki Camara de mauvaise répartition de ces lampadaires entre les quartiers, le malentendu a conduit les populations à des affrontements à l’aide de fusils calibre 12, de bâtons et de jets de pierres.

Ce mouvement a fait que la plus part des écoles ont été fermées. Pour le moment, impossible de calmer les deux parties en conflit.

Les autorités de la ville de Beyla, en compagnie de  la Police, de  la Gendarmerie et de l’Armée, sont à pied œuvre pour trouver un terrain d’entente entre les belligérants.

Source: AGP