Dans un décret lu à la télévision nationale, ce jeudi 31 décembre, le président Alpha Condé a accordé sa grâce à 176 condamnés. Selon le même décret, cette grâce présidentielle intervient après l’avis du conseil Supérieur de la magistrature.