Le siège de la Justice de Paix de la préfecture de Lélouma présente actuellement une image qui n’honore pas la  corporation, a constaté un des reporters de l’AGP en séjour dans la localité.

C’est un bâtiment à moitié couvert, la Salle des audiences dépourvue de chaises, les bureaux sans équipements, le Secrétariat n’a qu’un dactylo qui date du début du 20ème siècle, les murs fissurés et quelques parties rafistolées, les tables qui servent de bureaux pour le juge de Paix et le greffier en chef, laissent à désirer, les toilettes fermées.

Une fois dans les locaux du bâtiment, l’on est aussitôt attiré par le bruit des cancrelats sans oublier des toiles d’araignées tissées partout.

A écouter quelques citoyens de la localité, on peut tirer une conclusion selon laquelle, la Justice de Paix de Lélouma est longtemps restée sans bénéficier de l’attention des autorités judiciaires de la Guinée.

«Les quelques chaises qu’on trouve, par-ci par-là, sont achetées par le juge de Paix et le greffier en chef. A cela, s’ajoute la réfection des fenêtres pour être à l’abri des intempéries de la nature», dit-on.

Bref, le siège de la Justice de Paix de la préfecture de Lélouma, avec son état actuel, est loin d’être un abri digne d’une institution comme la Justice qui mérite respect  et considération.

Source: AGP

Laisser un commentaire