Dans la nuit du Samedi 27 Avril 2019, un caporal de l’armée guinéenne en service au camp Elhadj Oumar Tall de Labé, a été mis aux arrêts par les populations de Popodara, avant d’être conduit à la garde communale de la même localité pour tentative de viol  sur une jeune fille a appris Guinee7.com.

Après l’arrestation d’un sergent du même camp, il y a quelques jours, pour vol de matériaux de construction, c’est un autre homme en uniforme, en service à la 2ème région militaire de Labé qui est impliqué dans une affaire de tentative de viol. Le caporal dont l’identité complète n’a pas été révélée serait un certain Bangoura qui s’est rendu dans une soirée dansante le samedi 27 Avril dans une boite de nuit située dans la sous-préfecture de Popodara. C’est ici qu’il aurait pris manu militari mademoiselle MDD à qui, il faisait des avances depuis belle lurette, aux dires d’un témoin proche de la victime qui a requis l’anonymat. L’attitude peu orthodoxe du caporal vis-à-vis de la fille dans la boite de nuit a attiré l’attention de certains jeunes qui ont suivi la scène.

Après avoir réussi à sortir la jeune fille de la boite de nuit, le caporal enverra MDD dans un bâtiment en chantier dans le but de faire sa sale besogne. Heureusement pour la jeune fille, près de ce bâtiment inachevé, il y avait une habitation. Les cris au secours de la fille, ont alerté les voisins qui aussitôt sont sortis. C’est ainsi que  caporal Bangoura a pris la fuite sur sa moto, après quelques mètres de course, il fera un accident et  c’est là qu’il a été arrêté et conduit à la brigade communale de Popodara.

Informée, une équipe du camp Elhadj Oumar Tall s’est rendue sur les lieux et a mis le présumé violeur à la disposition de la gendarmerie départementale de Labé pour des fins d’enquête. Une source proche du dossier, nous a confié ce matin du 1er Mai que le dossier devrait être transféré à la justice. La même source rapporte que le caporal a reconnu les faits mis à sa charge. Qu’il aurait affirmé, réagir à de nombreux rendez- vous manqués de la jeune fille.

Rappelons que ce n’est pas un cas inédit que les hommes en uniforme soient impliqués dans des cas de viol dans la région. Un autre gendarme s’était rendu Coupable de viol sur une jeune fille à Lelouma et avait été condamné par le tribunal de première instance de Labé dans sa composition criminelle.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com   

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici