Un Comité dit de « soutien aux prisonniers politiques en Guinée » a fait parvenir à Bah Oury, Vice-président de l’UFDG, la lettre adressée au président de la République en vue d’une grâce aux « prisonniers politiques ». Le Comité aurait déjà envoyé cette demande au président Condé. Elle est, selon le no2 de l’UFDG, « accompagnée par une liste de signatures dont des députés de l’Assemblée nationale (20 signatures sur 37 de l’UFDG et la totalité en ce qui concerne l’UFR).

Cliquez ici pour lire l’intégralité de la lettre qui nous été transmise par Bah Oury

Publicités