La joint-venture a été signée par El Hadj Bouna Keïta, PDG de Batax Bouna International et Hassane Hussein Baalbaki, PDG de LAFIKI Consulting, le mercredi 28 février 2018, au siège de Batax Bouna International, à Conakry, en présence de différents partenaires engagés à contribuer au développement de la Guinée.

C’est la première étape avant la signature d’un mémorandum, le mois prochain, qui engagera les deux partenaires dans plusieurs secteurs en Guinée, notamment celui de la transformation des ordures ménagères en énergie. Cela entre d’ailleurs dans le cadre du programme d’urgence de l’Etat guinéen dans le domaine de l’énergie et des infrastructures.

Pour Hassane Baalbaki, PDG de LAFIKI International, il s’agit « de régler le problème des ordures dans la capitale Conakry ; des ordures qui seront transformées pour produire de l’énergie à plus 3 000 ménages ». Cet ambitieux programme d’urgence s’étendra sur tout le territoire national et permettra la création de milliers d’emplois, avec l’implantation d’une usine d’une valeur de 5 millions de dollars et surtout le transfert de technologie pour tous les projets portés par les deux partenaires de la joint-venture. « Nous allons aussi créer des centres de formation pour faire de nos jeunes employés des professionnels », a promis Hassane Baalbaki.

On peut ainsi nourrir l’espoir que l’épineuse question de la gestion des ordures ménagères dans la capitale guinéenne et l’électrification des zones rurales, qui constituent un grand souci pour le président de la République et son gouvernement, pourront donc très bientôt trouver leur solution, grâce à ce projet.

Très heureux de ce partenariat, Elhadj Bouna Keita, PDG de Batax Bouna International, a précisé que cela cadre avec les instructions du chef de l’Etat : « Le président de la République a dit aux opérateurs économiques de chercher des partenaires à travers le monde afin de développer notre pays. Grâce à cet appel patriotique du Chef de l’Etat, j’ai fait venir mon frère Lafiki en Guinée pour apporter son expertise dans le développement socioéconomique de notre pays, comme il en a déjà fait dans d’autres pays du continent. Il est très facile d’avoir des partenaires, mais avoir des partenaires qui sont prêts avec la disponibilité du financement, c’est très rare. Avec ce projet de grande envergure, je puis vous rassurer que le président de la République, le Professeur Alpha Condé va lui ouvrir grandement ses portes, car la gestion des ordures ménagères à Conakry est une préoccupation de l’Etat guinéen. Le développement de ce projet va offrir des opportunités pour la création de l’emploi-jeune en Guinée », selon Elhadj Bouna Keita.

Pour rappel, le groupe LAFIKI International évolue déjà dans le domaine de l’énergie au Sénégal, en Angola et en Tanzanie où il a commencé à produire de l’éclairage public.

B. Sylla pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici