Le juriste Mamadi III Kaba, nouvellement nommé pour siéger à la Commission Electorale nationale indépendante (CENI) a prêté serment ce vendredi, 22 mai, devant la Cour constitutionnelle, à Kaloum. Il remplace ainsi officiellement Me Salifou Kébé, décédé. La cérémonie s’est déroulée dans une salle moins remplie à cause du Coronavirus.

Après sa prestation de serment devant les juges, le désormais commissaire de la CENI, Mamadi III Kaba, a tenu à rassurer : “Je voudrai rassurer toute la société civile guinéenne, que la confiance qui m’a été placée, je puis donc leur garantir que cette confiance sera méritée. Toute mon énergie, tous les efforts et tous les engagements seront fournis pour que cette haute confiance, cette lourde responsabilité qui vient d’être encore une fois renouvelée, en prêtant serment, ces responsabilités seront assumées”,”, a-t-il promis avant de dire qu’il mesure le sens du serment.

Dans les prochaines heures et jours, les 17 commissaires de l’institution en charge d’organiser les élections en Guinée vont se réunir en plénière pour choisir un nouveau président qui va succéder à Me Salifou Kébé.

Sur les 16 commissaires de la CENI, seulement le président par intérim, Kabinè Cissé (issu de la société civile) et les deux vice-présidents, Bano Sow (Opposition) et Bakari Mansaré (mouvance) étaient présents à cette cérémonie de prestation de serment.

A noter que l’opposition désormais extraparlementaire a dénoncé le choix porté sur Mamadi 3 Kaba par la société civile. l’accusant d’être un militant déguisé du parti au pouvoir.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.