Le président de l’UPG, Jean Marie Doré, député, ne partage pas l’avis selon lequel la fièvre Ebola provient de la consommation de la viande de brousse ou des chauves-souris. Il l’a déclaré lors d’une conférence de presse qu’il a tenue le samedi dernier à son siège  à la Bellevue .

Dans son intervention, le président de l’Union du progrès de Guinée (l’UPG) affirme : ‘‘ je condamne les tueries de Womey, nous voulons que la justice soit faite afin de juger et condamner les coupables sur cette affaire. Je déplore aussi la manière dont les autorités locales sont en train de procéder  la sensibilisation sur le terrain, cette sensibilisation doit être faite en collaboration avec les ressortissants des localités concernées.’’

Et d’ajouter  que : ‘‘C’est  une fausse communication du gouvernement, la viande de brousse n’est pas l’agent causal de la fièvre hémorragique Ebola. Si la viande de brousse donnait la fièvre Ebola, les forestiers  seraient  morts,  il y a longtemps et les fromagers auraient même poussé sur leurs tombes.’’

Selon lui, le gouvernement doit chercher la source de cette maladie en Guinée et non de rester derrière l’hypothèse qui dit  qu’elle a pour source la viande de brousse en posant une condition : ‘‘Si c’est l’OMS ou les autres structures sanitaires qui disent que c’est la viande de brousse qui est à l’origine de cette maladie en Guinée, c’est des bêtises. C’est juste une manière de stigmatiser les forestiers’’,  a déploré Jean Marie Doré.

Pour terminer, l’ancien premier ministre a lancé un appel pressant à l’attention de l’exécutif pour l’organisation rapide  des élections communales et communautaires avant les présidentielles de 2015. 

                                                                            Moussa Traoré,  664465909