L’Ambassade du Maroc en Guinée et Villa des arts de Conakry organisent un vernissage de la première édition de l’exposition collective. Ce vernissage a débuté, ce samedi 11 juin dans un réceptif hôtelier de la place et durera jusqu’au 31 juillet prochain.

Quatre artistes peintres participent à ce vernissage : Deux Marocains, un Guinéen et un Béninois. Le public peut les rencontrer et voir leurs  œuvres librement.

l’Ambassadeur T’ai

Selon l’Ambassadeur du Royaume du Maroc en Guinée, Isam T’ai, « l’initiative de cette exposition coïncide avec la désignation de la ville de Rabat comme capitale africaine de la culture 2022-2023 et aussi Rabat est capitale islamique de la culture cette année aussi. Donc on en a profité pour organiser un évènement ici à Conakry en invitant des artistes marocains, un artiste guinéen et un artiste béninois. L’objectif était d’avoir une exposition de l’art contemporain africain, c’est pour ça qu’on a appelé Regards d’Afrique, un aperçu de l’art dont recèle notre continent dans notre continent ».

Par la suite, M. T’ai précise que « c’est la première exposition dans une série d’expositions qu’on va organiser dans le futur. On va continuer sur l’initiative de Regards d’Afrique. On en fera d’autres dans les prochains mois. Tant que Rabat est capitale africaine de la culture on va essayer de faire un peu plus d’activités dans ce plan culturel. Cette exposition va durer jusqu’au 31 juillet. Vous êtes à l’hôtel Noom pour le vernissage de l’exposition, le deuxième vernissage va suivre à la Villa des Arts de Conakry ».

Qu’en pensent les artistes ?

Noureddine Chanter, artiste peintre marocain : « Je suis ravi de présenter mon travail ici avec d’autres artistes africains que j’ai eu le grand plaisir de rencontrer. Et je suis ravi d’être invité par Son Excellence monsieur l’Ambassadeur du Royaume du Maroc à Conakry. C’est une façon de présenter mon travail et échanger avec les artistes que j’ai rencontrés ici. C’est la première fois que je présente mes œuvres en Guinée et pour moi c’est toujours enrichissant de commencer le vernissage de l’exposition, surtout que moi je travaille sur la calligraphie arabe. Mon travail c’est abstrait, ça n’a aucune signification littéraire, c’est juste le dessin, la lettre de la calligraphie arabe. »

Francis Nicaise Tchiakpe, artiste peintre béninois : « dans mon travail artistique, je parle de l’humanité, je parle de paix, je parle de l’environnement dans lequel on se trouve, du monde d’aujourd’hui.  A chaque œuvre d’art il y a derrière des messages de paix, des messages de bonté.  Ça fait plus de 20 ans que je fais de l’art, pour moi c’est un moyen de m’exprimer. Je suis artiste tout court. Mon lien artistique est l’abstraction ; l’abstraction parce que je parle beaucoup de l’homme, l’humanité, l’homme en quête de liberté d’une liberté, l’homme en quête de paix, de l’amour… Les avantages du métier d’artiste c’est une œuvre d’esprit, ça nous permet de nourrir notre esprit, ça nous permet de créer, ça nous permet de diffuser des messages artistiques. »

Ibrahima Barry, artiste peintre guinéen : « je suis très content d’avoir participé à cette exposition qui est organisée par l’Ambassade du Maroc. Je les remercie beaucoup. C’est un mélange de techniques venues de différents pays. Chacun apprend quelque chose de l’autre. Donc, on les félicite beaucoup d’avoir organisé cette exposition et ça faisait des années ça ne se passait pas ici. Je suis très content de voir les expositions de peinture parce qu’ici, on parle très peu de peinture. Mais grâce à l’Ambassade et la villa des arts, c’est une bonne chose de relancer les activités artistiques. Mes œuvres parlent d’espoir. Dans la vie il faut toujours espérer il ne faut jamais désespérer. Vous voyez sur le tableau les lignes qui vont de gauche à droite de bas en haut ça veut dire, il ne faut pas s’arrêter, si tu passes par là et ça ne va pas, il faut passer de l’autre côté. C’est pourquoi vous voyez les lignes. J’utilise beaucoup de collage, les tissus que je ramasse chez le tailleur, les fibres de coco, c’est un mélange de tout, de matériels de récupération et ça me fait une œuvre d’art. »

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199