C’est en marge à la pose de la première pierre du chemin de fer de la Société minière de Boké (SMB), ce vendredi 29 mars, à Dapilon (préfecture de Boké), que s’est déroulée, sous l’impulsion du consortium SMB-Wining, une table ronde entre des investisseurs chinois et le ministre en charge des investissements, Gabriel Curtis, et celui des mines, Abdoulaye Magassouba.

Invités par leur camarade d’école du commerce, Sun Xinshug, le consul honoraire de Guinée à Singapour, et le commandant général du consortium SMB-Wining, ces investisseurs potentiels, œuvrant dans tous les secteurs, ont reçu de nombreuses informations sur les opportunités d’affaires qu’offre la Guinée.

Pour le contexte de la rencontre, le ministre Gabriel Curtis a expliqué que : « c’est une table ronde sur les investissements en Guinée, particulièrement dans la zone économique spéciale de Boké. Nous avons eu à échanger avec eux, nous avons fait des présentations des opportunités propres à la Guinée, mais aussi cette brillante opportunité qui est la zone économique spéciale ».

« Il y a déjà des investissements chinois dans d’autres domaines, mais nous souhaitons accélérer cette cadence. Il y a d’autres secteurs dont l’agriculture, les infrastructures, dans les TIC. Il y a plusieurs secteurs auxquels les investisseurs s’intéressent. Nous voulons remercier la société Wining, qui a regroupé ces investisseurs qui sont venus pour voir ce que la Guinée a de mieux à offrir », a-t-il poursuivi, avant d’apprécier en disant que  cela « montre qu’on est dans une très bonne dynamique, avec tous ces investisseurs-là qui s’intéressent à notre pays, et la diversification de notre économie va se faire en attirant d’autres opérateurs ».

A son tour, Sun a affirmé, en ce qui est de sa motivation que « ce sont mes camarades d’école de commerce en Chine, ce sont des investisseurs potentiels. De mon côté, j’aimerais les inviter pour venir découvrir la Guinée, pour leur montrer comment on a fait en Guinée, le chemin qu’on a parcouru et également aussi organiser une table ronde pour avoir un dialogue direct avec nos ministres, pour qu’ils sachent les interlocuteurs à venir, afin qu’ils puissent être attirés par la Guinée et qu’ils viennent développer la Guinée avec nous ».

Enfin, en qui concerne son appréciation du climat des affaires en Guinée, il a fait savoir que « pour nous les investisseurs chinois, nous cherchons des opportunités ; cette Guinée stable et prospère nous attire beaucoup ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici