Après la condamnation du secrétaire général de l’ONU, voici celles du président en exercice de l’UA et de son président de commission.

Le président de la République de Burundi, lui, demande le retour à l’ordre constitutionnel en Guinée.