Des élèves mécontents de l’absence de certains enseignants dans les salles de classe ont érigé des barricades sur la route à Kipé, ce lundi matin. Cette situation a perturbé la circulation avant que des agents de sécurité n’intervienne, à coup de gaz lacrymogènes, pour rétablir l’ordre. 

La même situation a été constatée au niveau de Taouyah où plusieurs écoles privées, pour des raisons de sécurité, ont libéré leurs élèves.

 Mohamed Soumah pour Guinee7.com