Pour la deuxième année consécutive, Jeune Afrique publie son classement des 50 avocats d’affaires les plus influents d’Afrique francophone. Dans cette short-liste se retrouvent deux Guinéens.

Mohamed Sidiki Sylla – Sylla & Partners (classé 19è)

Surtout actif en Guinée, Mohamed Sidiki Sylla est au cœur des discussions entre l’État et Chinalco pour la reprise du projet Simandou après le retrait de Rio Tinto. Cet ancien de PwC a participé à la mise en place du financement du projet d’extension de production de la Compagnie des ¬bauxites de Guinée. Il assiste l’État dans ses projets miniers et le chinois CWE dans le cadre de ses activités hydrauliques. On le retrouve également auprès de la banque ICBC, dans l’accord à 20 milliards de dollars conclu avec la Chine en septembre pour la construction d’infrastructures.

Baba Hady Thiam – Thiam & Associés

Baba Hady Thiam – Thiam & Associés (classé 28è)

Ancien collaborateur de Gide et de Dechert, cet avocat qui a créé son cabinet en Guinée en janvier 2017 est particulièrement actif dans les domaines des mines, de l’électricité et des fusions-acquisitions. Il a notamment conseillé Chinalco dans le mégaprojet minier de Boffa, d’une valeur totale de 1,3 milliard de dollars.

Focus de guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire