De quoi je me mêle ?  À quoi ça sert tout ce tintamarre juridico-médiatique alors qu’un procès est ouvert par la justice pour diffamation ? Pourquoi vouloir engager la bataille de l’opinion alors que la bataille judiciaire prime sur toute cette parade en cours?

 Est-il du ressort d’un simple chargé de la communication d’apprécier des faits ? Un responsable de la communication a-t-il ce droit de qualifier des faits dans un dossier qui a été judiciarisé ?  

La maladresse du Conseiller en Communication de Makhissa Camara DNI des Impôts. Est-ce normal de créer un poste de Conseiller en Communication pour un Directeur National des impôts ? Est-il une institution ? 

Ce dédoublement de rôle est-il nécessaire alors que la Direction Nationale des Impôts a un service de la communication ? Quelle conséquence ? On laisse le soin à la justice d’apprécier au moment opportun. 

Lire pour comprendre: ‘‘Habib Marouane, est poursuivi en qualité de citoyen et non en qualité de journaliste’’, précise un conseiller de Aboubacar Makissa Camara

Publicités

Laisser un commentaire