Comme annoncé dans une de nos précédentes dépêches, Dr Faya Milimono et son groupe ont été arrêtés par la police ce vendre 5 avril aux alentours de la cour du Palais du peuple, le siège de l’Assemblée nationale. Ils étaient venus manifester contre la rentrée parlementaire.

Suite à cette interpellation, nous avons interrogé quelques députés sur la situation. L’honorable Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel, sans citer nommément Faya Milimono, estime qu’il mérite d’être arrêté.

« Nous avons demandé à ce qu’on n’accepte plus la pagaille dans ce pays. Ce n’est pas n’importe qui, qui va se lever juste pour troubler la paix des citoyens. Il y’a des gens qui se sont dits, ils vont venir pour empêcher les députés de siéger parce que tout simplement le mandat a expiré. (…), si ce monsieur croit que, il est le plus intelligent que toute la République, il veut nous empêcher de venir, je crois qu’il (Faya Milimono, ndlr) est à sa bonne place. Celui qui fait les troubles, il y a une loi en la matière aussi », a réagi l’honorable Damaro Camara.

Alpha Ousmane Diallo

De son côté, l’honorable Alpha Ousmane Diallo, député de l’UFDG et vice-président de la commission des finances à l’Assemblée nationale soutient qu’: «Il (Faya Milimono, ndlr) était venu exprimer son point de vue, je pense qu’il ne mérite pas d’être arrêté parce qu’il y a la liberté d’expression. Mais comme vous constatez, c’est un système qui est en train de mettre en prison des gens sans étudier les causes qui ont motivé leurs points de vue. »
« Dans tous les cas, ajoute-t-il, mon parti va apprécier, on va examiner la question et on prendra une décision collective ».

Bhoye Barry pour guinee7.com
00224 628 705 199

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici