Chez nos confrères de Foot224, Antonio Souaré, président de la fédération guinéenne de football et patron du Groupe Business Marketing –concessionnaire du stade Général Lansana Conté de Nongo-, se félicite d’avoir obtenu l’ « homologation » de la CAF du stade construit par les Chinois à 50 millions de dollars.  « Comme ils n’ont pas pu faire le déplacement, ils ont demandé que les installations soient filmées en 3D », renseigne Antonio. Ce sont ces reportages qui, à ses dires, ont convaincu les inspecteurs –qui auraient déjà validé par le passé, les infrastructures (stade)-, sur la conformité des équipements, récemment acquis.

Pour finaliser les travaux (achat et pose des équipements, notamment), le patron de GBM dit avoir cassé la tirelire. « Sans exagérer, nous sommes à plus de 80 milliards (GNF) (près de 8 millions de dollars, NDLR) », jure-t-il. Il reste cependant à faire des « petits terrains à l’intérieur, la piscine olympique, etc. » Comme pour dire que l’investissement est loin d’être fini !

Et tout ça, sans s’attendre à toucher les dividendes de sitôt. « Il faut 40 à 50 ans, pour rendre bénéfique un stade comme ça. (…) Les gens ne paient pas les entrées chez nous, et il n’y a pas de sponsors », déplore Antonio.

Avant d’affirmer que le stade de Nongo doit « faire la fierté de tout BON Guinéen ».

Une petite pique adressée sans nul doute à ces Guinéens qui estiment que la CAF a fait preuve de légèreté –si l’homologation était actée-, en validant un stade qui manque encore de parking, entre autres.

Aboudi Sylla pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.