Lors du match Guinée vs Malawi, remporté 1-0 par le Syli national, une foule importante s’est déversée sur la pelouse du stade Général Lansana Conté de Nongo. Les images de cet incident ont choqué tous les Guinéens et particulièrement le vice-président du CONOR-FGF qui de façon maladroite, pointe du doigt (in guineenews) le gestionnaire du stade (SAM-GBM) comme principal fautif.

Il y a eu deux incidents principalement sur cet évènement. Un majeur (l’envahissement de la pelouse) et un assez tolérable (les jeunes qui ont escaladé les murs pour se retrouver à l’intérieur du stade. S’il s’avère que « les clefs des portes ont été cachées » par la direction du stade comme allègue Sega Diallo, le seul incident qui aurait pu en découler c’est de voir les jeunes escalader les murs de la clôture du stade. Pourvu qu’il n’y ait pas suffisamment d’agents de sécurité. Et c’était le cas lors du match Guinée vs Malawi.

Peu d’agents en dehors et à l’intérieur du stade. Même si les portes avaient été ouvertes la veille à minuit, l’envahissement du stade aurait été acté. Par deux erreurs monumentales commises par l’organisateur (le CONOR-FGF). D’abord la mise en vente des billets uniquement de façon électronique, pour un pays où le taux de digitalisation est très faible, les supporters étant donc sous informés sur comment se procurer les tickets et n’ayant aucune alternative de points de vente physique ont cru bon de se rendre au stade pour forcer la situation. Et deuxièmement donc ils (les supporters) arrivent aux alentours du stade, ils sont plus de 30 000 face à des agents mobilisés pour accueillir 16 000 personnes.

En attendant les résultats des enquêtes ouvertes par le ministère des Sports, on peut sans risque de se tromper dire que le CONOR a raté le premier match qu’il a organisé. Il faut rappeler que plusieurs rencontres de football ont eu lieu dans ce stade avec du public avant le CONOR sans le genre d’incidents...Comme quoi le coup d’essai a été un véritable flop.

La question ? Doit-on continuer à avoir confiance au CONOR qui, depuis qu’il est là ne réussit presque rien. Et dire que son mandat finit à la fin de ce mois sans pouvoir toiletter les textes en vue d’organiser une assemblée générale élective.

Amadou D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.