Pousser les jeunes à croire en eux-mêmes, tel a été l’objectif, les 16 et 17 novembre 2017, de l’agence Nord-Sud Communication, qui a organisé la 2ème édition de la « Soirée Leaderships Jeunes », qui s’est déroulée sur deux volets. Une session de formation sur « le développement personnel », à la Blue Zone de Kaloum et une soirée dans un réceptif hôtelier, en présence du ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune, Moustapha Naïté.

Dans un premier temps, la formation a permis à un centaine de jeunes participants d’être coachés sur plusieurs thèmes comme : développement personnel et entreprenariat par M. Armand Louis Bitep. La seconde journée a, quant à elle, été l’occasion pour des panelistes composés d’hommes et femmes, entre autres Madina Thiam de « Madina Magazine », Louis Camara de « Kamsar Petroleum » et des invités, SE Sur Nur Sagman, ambassadeur de la Turquie et pour la surprise, le groupe Magic System, qui ont tous, à tour de rôle, partagé leurs expériences avec l’assemblée, qui, très impressionnée, a posé des questions et échangé avec eux par la même occasion.

Les activités des deux jours ont été sanctionnées par la remise aux  participants d’attestations et des satisfécits de reconnaissance aux entrepreneurs et sponsors.

Le ministre Moustapha Naïté a appelé les jeunes à  «croire en l’avenir du pays pour entreprendre », avant d’ajouter,  « il faut avoir l’amour de son pays pour pouvoir s’investir, il faut la persévérance, la détermination, la volonté de vouloir être autonome ». Il a enfin appelé les jeunes à se former pour réussir dans leur vie, à travers l’entreprenariat.

Pour Alhassane Souaré, le manager de l’agence de Nord-Sud Communication, cette initiative est partie d’un constat, et c’est dans ce cadre qu’il dira : « Nous, en tant que jeunes soucieux d’un lendemain meilleur, soucieux que nous avons envie de voir les lignes bouger pour la jeunesse, nous nous sommes dit, tiens, nous sommes en train de devenir petit à petit les figures de proue des jeunes leaders de la société, donc nous avons aussi le devoir de transmettre ces acquis-là à d’autres frères qui n’ont pas peut-être la chance d’aller rencontrer des chefs d’entreprises, et de pouvoir les mettre en corrélation et leur permettre de se faire former à travers des consultants, des personnes que nous pouvons drainer dans le seul souci de pouvoir entreprendre, être son propre patron et puis développer son pays. »

Poursuivant sur le but : « c’est pour dire qu’aujourd’hui, on peut ne pas finir par la fonction publique ou comme simple employé d’une personne, mais monter sa petite activité et devenir leader, tout le monde peut être entrepreneur, mais pas leader, et ce sont ces valeurs de leadership que nous essayons à travers l’entrepreneurship d’inculquer aux jeunes guinéens, pour qu’ils prennent leur destin en mains, pour qu’ils sachent qu’ils sont l’avenir de ce pays et pour qu’ils comptent sur personne d’autre qu’eux-mêmes ».

Etant l’un des invités spéciaux de l’évènement, Dr Alimou Yali Bah, directeur général de TGH+Industrie, est quant à lui revenu sur les principes fondamentaux pour la réussite d’une entreprise : « la réussite dépend de la personne qui est l’entrepreneur, ensuite l’environnement dans lequel elle est créée et quel type de marché l’entrepreneur veut exploiter. Il est aussi important qu’il ait une vision à long terme et fondamentalement que l’entreprise soit rentable, sinon elle ne peut pas se pérenniser, investir, donc se développer. »

C’est par un cocktail que cette 2ème édition de la « Soirée Leaderships Jeunes » s’est clôturée, en attendant la troisième.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

 

Publicités

Laisser un commentaire