L’insécurité publique est un phénomène qui touche toutes les couches sociales et professionnelles des villes modernes et constitue de ce fait un enjeu majeur dans leur processus de développement. Dans ce cadre et pour lutter contre l’insécurité, le Gouverneur de Conakry, Soriba Sorel Camara, a initié ‘’l’opération récupération des armes’’. Cette opération a permis à ce jour de récupérer 29 PMAK, 1 FM, 14 SKS, 1 UZI-US, 1 PA MAKAROV, 5 REVOLVERS, 6 PA TECHEQUES, 1 COLTE 45, 1 COLTE 43, 9 CARABINES US, 3 SIG PRO, 3 PATCHANGA, 6 PISTOLETS de fabrication locale, 12 FUSILS DE CHASSE calibre 12 et 1 FUSIL A POMPE. Soit au total 99 armes déjà récupérées. A cela, il faut ajouter des grenades offensives et défensives, 1133 munitions, toutes catégories confondues. Les personnes détentrices de ces armes et munitions se sont présentées librement et ont déposé ces engins de mort aux services du Gouvernorat. Selon les différents témoignages, ces armes appartiendraient soit à des militaires décédés ou ont été retrouvées.

Il n’empêche, cette stratégie a permis de juguler l’insécurité car il faut convenir que depuis l’arrivée de Soriba Sorel Camara à la tête du Gouvernorat, les coups de feu ont cessé dans les quartiers. Les bandits se font plus discrets que jamais.

Et avec les patrouilles nocturnes du Gouvernorat, Soriba Sorel Camara a trouvé une parade efficace visant à mettre hors d’état de nuire les bandits qui vivent avec nous et qui ne sont en réalité autres personnes que nos pères, nos mères, nos frères, nos amis ou nos voisins. En effet, les délinquants qui sévissent sont pour la plupart des personnes connues de la société. Aussi Soriba Sorel Camara demande-t-il l’implication des populations dans la lutte contre l’insécurité en donnant surtout des informations utiles aux forces de sécurité afin que celles-ci puissent mettre hors d’état de nuire les bandits. Au vu des résultats liés à cette stratégie de lutte contre l’insécurité et l’adhésion des populations au concept, on peut dire que le Gouverneur a fait preuve de perspicacité à travers cette trouvaille qui porte des fruits.

Soriba Sorel Camara ne s’arrête pas là et compte lancer bientôt la semaine de prévention de l’insécurité. Elle a pour objectifs de rapprocher les populations des forces de sécurité urbaine, de publier les recherches sur la situation de l’insécurité, de sensibiliser la population et les médias sur les méthodes de prévention de l’insécurité. Il s’agira de sensibiliser les citoyens, à travers des conférences, des ateliers, des réalisations et diffusions de spots publicitaires, de films documentaires; un cross populaire et des journées portes ouvertes sur la sécurité, ce qui favorisera le rapprochement de la population citadine à toutes les actions du programme de sécurité du Gouvernorat.

 

Yamoussa Bangoura

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici