Un des chantiers de la ville

Kindia est choisi pour abriter la prochaine fête de l’indépendance de notre pays. Cependant, les travaux de construction des infrastructures ne vont pas bon train. Donc la cérémonie inaugurale de ces infrastructures va attendre 2020. Cette annonce a été faite par Mamadouba Bangoura, maire de la commune urbaine de Kindia.

Mamadouba Bangoura

À quelques jours de la fête de l’indépendance de notre pays, les travaux de construction des infrastructures laissent à désirer dans la ville des agrumes. Mamadouba Bangoura, numéro un de la mairie, interrogé par rapport aux préparatifs de la fête tournante, nous a dit ceci : « Je n’ai pas l’espoir que la fête de l’indépendance puisse avoir lieu à Kindia comme prévu. Nous sommes le 13 septembre aujourd’hui. Il ne nous reste que quelques jours avant le 02 octobre. Il n’y a pas de signes d’activités. Mais de bouche à l’oreille, j’ai entendu que l’inauguration des infrastructures sera remise à l’an 2020. La raison est qu’il y a beaucoup d’infrastructures qui manquent. Comme le commissariat central et le logement du commissaire sont en chantier. La gendarmerie régionale et la sûreté en chantiers. Est-ce que ces bâtiments peuvent être inaugurés dans 17 jours ? Même si on est sourd, on peut comprendre que l’inauguration n’aura pas lieu mais la célébration de la fête de l’indépendance, Oui car elle est nationale. Il y a beaucoup de choses qui restent à faire pour que l’inauguration puisse avoir lieu le même jour que la fête. Les infrastructures ne seront pas inaugurées le 2 octobre prochain. L’Etat à la volonté mais construire n’est pas facile », a-t-il laissé entendre.  

Lire aussi: Fête de l’indépendance/ « Tant qu’il n’y a pas de décret, Kindia n’est pas choisi », dixit Abdoulaye Bah de l’UFDG

Joseph Bangoura pour guinee7.com

628388493

Publicités

Laisser un commentaire