Depuis octobre 2016, la minorité anglophone camerounaise essaye de se faire entendre. L’agronome Bernard Njonga propose la réorganisation des zones agro écologiques comme piste de sortie de crise.

Lire la suite …