Très tôt ce matin -vers 5h, dit-on-, une machine s’est mise à casser des maisons dans les quartiers Camayenne/Cameroun, commune de Dixinn. Les habitants avaient été sommés, il y a quelques mois, de quitter les maisons qui, selon le gouvernement de la Transition, appartiennent à l’Etat. Ne bénéficiant d’aucune mesure d’accompagnement, des familles qui, pour la plupart, depuis près d’un demi-siècle occupaient ces lieux deviennent des SDF [sans domiciles fixes] à l’entame de l’année 2023. Ci-dessous les photos prises ce matin.

Focus de guinee7.com