Le gouverneur de la ville de Conakry dit niet à la manifestation de l’opposition. Dans des propos particulièrement adressés au commandant de la gendarmerie de la région de Conakry, Colonel Balla Samoura, Soriba Sorel Camara ordonne aux escadrons de la capitale d’empêcher la manifestation non-déclarée de l’opposition prévue pour ce lundi 20 avril 2015.

De sources proches des services sécuritaires, on apprend que l’opposition n’a adressé aucune lettre d’information à aucune des communes concernées pour la manifestation du lundi. Ce qui laisse présager des manquements dans la procédure d’organisation de cette nouvelle marche de l’opposition qui proteste contre l’inversion du chronogramme des futures élections en Guinée.

Pourquoi l’opposition n’informerait pas des délégations spéciales qui devraient être traversées par la manifestation de ce lundi ? Un leader politique déclare qu’à partir du moment qu’ils ne reconnaissent pas les présidents des délégations spéciales dont le mandant est expiré, ils n’ont aucune obligation de leur adresser des correspondances. Pour lui, aucun article de la constitution n’indique qu’il faut saisir  le gouvernorat de Conakry par une note d’information avant la marche.

JB.