Le journaliste Sékou Amadou Cissoko a été libéré ce matin. Arrêté dimanche nuit à Lambanyi, pour avoir été témoin d’une bavure policière, selon ses proches, il a été embarqué pour la Compagnie mobile d’intervention et de sécurité (CMIS) de Enco 5.

Le journaliste aurait été arrêté vers 21h pendant qu’il observait une descente musclée de la police dans le quartier, dans le cadre dit-on de la lutte contre le Covid19.

Guinee7.com