Mohamed Lamine Fofana, ministre de la Justice

Suite aux rumeurs relatives à la prétendue libération de détenus Militaires à la Maison centrale de Conakry, le Ministère de la Justice dément catégoriquement ces fausses nouvelles. Il informe par la même occasion l’opinion nationale et internationale qu’aucun détenu Militaire ou civil n’a été libéré contrairement à ce qui a été rapporté sur la toile ; telle est la réalité des faits et toute autre déclaration n’est que pure diversion et invite à cet effet le peuple de Guinée et ses partenaires à la sérénité et à la vigilance !

Tout en les rassurant de sa volonté et de sa détermination à sécuriser et à protéger l’ensemble des maisons de détention, le Ministère de la Justice réitère sa volonté à faire respecter la loi dans toute sa rigueur.

Source : ministère de la Justice