Un protocole d’accord a été signé le 7 avril dernier entre le gouvernement guinéen, le syndicat et le patronat. Ce lundi 11 avril 2022, le mouvement syndical guinéen a organisé une conférence de presse à Conakry pour expliquer le contenu de cet accord.

« Parmi les 13 centrales syndicales, ce sont 9 qui ont accepté de se retrouver à la bourse de travail et qui ont travaillé pour déposer une plateforme revendicative depuis le mois de janvier 2022. Aujourd’hui nous avons ouvert des négociations avec le gouvernement guinéen et nous avons obtenu un protocole d’accord le 7 avril dernier axé sur les points de la revalorisation de l’indemnité de transport et du logement à hauteur de 15% pour tous les travailleurs », a expliqué, Abdoulaye Barry, porte-parole du comité de négociation de l’inter centrale syndicale.

« Nous avons pu rehausser le SMIG à hauteur de 25% qui montre de 440 000 à 550 000, nous avons pu obtenir aussi l’avancement en grade de tous les fonctionnaires de l’État guinéen de 4 échelons parce que c’était en retard depuis 2019, nous avons obtenu 25% sur toutes les primes de l’éducation et de la santé,  nous avons revalorisé les travailleurs qui sont partis à la retraite, leur point d’indice qui était de 637 à 977, ça veut dire leur pension à la retraite va augmenter », a-t-il ajouté.

Selon lui, « l’impact  financier de ces négociations c’est autour de 400 milliards de avril 2022 à avril 2023, le gouvernement guinéen va débloquer cette somme pour faire face à ce protocole d’accord ».

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199