L'université de Kankan

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la grève déclenchée, ce vendredi, par le Syndicat National Autonome de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (SNAESURS) a été largement observé.

Les cours ont été paralysés dans plusieurs instituts d’enseignement Supérieur du pays, par manque d’enseignants dans des amphis et salles de classe. C’est le cas notamment à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia où plusieurs étudiants ayant effectué le déplacement pour suivre les cours, ont été obligés de rembourser chemin, parce que pas d’enseignants. Le même constat a été fait à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry et l’université Julius Nyerere de Kankan.

A rappeler que cette grève du SNAESURS durera 4 jours dans un premier temps, avant de la prolonger si rien n’est fait par les autorités pour satisfaire ses revendications.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com