Ce mardi 13 aout 2019, le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, en séjour à Labé, a conféré avec les maires élus sous la bannière de son parti. Après cette rencontre qui s’est tenue dans la salle polyvalente du CECOJE (Conseil et d’orientation pour les Jeunes) de Labé, les maires ayant répondu à l’appel de leur leader ont été convoqués par les préfets de leurs localités, a appris Guinee7.com

Sur invitation du président de l’UFDG, les maires des communes rurales et urbaines de la région administrative de Labé, élus sous la bannière du parti, ont fait un tête-à tête avec Cellou Dalein Diallo dans la matinée de ce mardi 13 Aout 2019. Le chef de file de l’opposition guinéenne a, pendant cette rencontre, échangé avec ces maires sur des sujets comme : le rôle des élus locaux, les rapports entre les maires et leur autorité de tutelle et sur le rôle du front national de la défense de la constitution (FNDC). Après cette rencontre, de sources concordantes rapportent que ces élus, de retour dans leurs collectivités respectives, ont été sommés de justifier la rencontre avec Cellou Dalein Diallo.

C’est le ministre de l’Administration et du Territoire, le général Bouréma Condé qui aurait instruit aux différents préfets de convoquer ces maires.

Contactés par Guinee7.com, certains maires, ont juste  confirmé cette information sans dire plus.

S’exprimant chez nos confrères de la radio Espace Fm Foutah, le maire de la commune urbaine de Mali, Abdoulaye filly Diallo confirme les faits : « La radio communautaire a diffusé un communiqué  dans lequel, il est indiqué que les maires et les sous-préfets sont demandés dans les bureaux du préfet le vendredi. Mais au préalable, il m’avait été dit personnellement de déposer dans le bureau de Monsieur le préfet, une lettre justificative de mon absence et des raisons de ma présence à Labé. J’ai demandé au préfet si, en tant que citoyen je ne pouvais pas aller où je veux. Le préfet (NDLR, le préfet de Mali, Elhadj Harouna Soauré) m’a dit que ce n’est pas ce qu’il me demande ; qu’il me demande juste une lettre d’explications. Cela s’est passé hier mercredi, ce jeudi, il m’a encore dit de faire ce qu’il m’a demandé. Je lui ai dit d’accord Monsieur le préfet, nous sommes prêts à vous envoyer des lettres d’explications, mais avec la condition que vous aussi, vous nous adressiez une autre lettre dans laquelle vous allez nous dire de quoi nous sommes reprochés officiellement ensuite nous allons vous répondre, mais comme ça, ce n’est pas administratif. Le préfet m’a demandé si malgré les instructions qu’il a données, je ne voulais pas répondre ? Je lui ai répondu Oui parce que ces instructions sont verbales. »

Certains maires relevant de la préfecture de Labé affirment également avoir été convoqués par le préfet Elhadj Safioulahi Bah pour les mêmes motifs.

Il faut rappeler qu’au cours de son échange avec les maires, Cellou Dalein Diallo, avait dit aux maires de refuser de répondre à toute invitation de leur tutelle allant dans le sens d’une propagande des actions du président Alpha Condé. A cette même occasion, il avait rappelé les relations existantes entre le Maire et le Préfet.

Si par endroit, on nous apprend que certains maires auraient présenté des excuses, par ailleurs certains maires ne comptent pas reculer face à ce qu’ils qualifient de pure intimidation.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire