Une lecture du saint Coran a été organisée, ce 25 janvier 2022, au domicile de Diallo Telly à Camayenne dans la commune de Dixinn. Cette lecture s’inscrit dans le cadre de la commémoration des « pendaisons du 25 janvier 1971 ». Elle est organisée par l’association des victimes du Camp Boiro (AVCB).

Après cette lecture, les victimes se sont rendues au Camp Camayenne, pour déposer une gerbe de fleurs. Dans son intervention, Abdoulaye Conté, président de l’AVCB, a demandé au CNRD d’octroyer la partie carcérale du Camp Camayenne à leur association.

« Nous lui demandons que la partie carcérale où nous sommes aujourd’hui du Camp Boiro, que cela revienne à l’Association des victimes du camp Boiro. Que nous n’ayons pas chaque année à demander l’autorisation qui peut arriver tard ou qui peut nous être refusée, que cette partie carcérale qui est chargée de l’histoire de la Guinée dans la partie la plus douloureuse qu’elle revienne à l’Association des victimes du camp Boiro, afin que chaque année nous puissions commémorer pour que les défunts reposent en paix », a lancé Abdoulaye Conté, président de l’AVCB.

Poursuivent, il rappelle que, « chaque 25 janvier, nous nous retrouvons dans un recueillement, dans une commémoration pour prier pour nos défunts. Nous avons démontré par nos actes et par les actions que nous posons que nous n’avons pas de haine, nous n’avons pas d’esprit revanchard, cela n’a pas de sens pour nous. Pour les enfants des victimes du camp Boiro, la Guinée doit se réconcilier avec elle-même ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199