Le Ministère guinéen de la Santé, appuyé par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), met en œuvre un programme de fortification alimentaire à domicile à base de poudre de micronutriments, en vue de relever le défi de la malnutrition chez le nourrisson et le jeune enfant, a-t-on appris de source informée à Conakry.

Ce programme ciblant les enfants de moins de deux ans, est une approche qui a fait ses preuves et présente l’avantage d’avoir un fort impact à moindre coût. 83000 enfants en bénéficieront dans cinq préfectures de la République de Guinée, notamment Dabola, Dinguiraye, Kissidougou, Faranah et Mali, a-t-on indiqué.

Dans le cadre de ce projet, une poudre de micronutriment est rajoutée à l’alimentation de tous les enfants bénéficiaires, des activités de communication sont réalisées dans la communauté pour stimuler le changement de comportement en faveur des bonnes pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, et des démonstrations culinaires sont effectuées avec les groupements féminins sur la base de produits locaux, a-t-on informé.

Près de 268 groupements, composés chacun d’une trentaine de femmes, ont ainsi été identifiés pour appuyer cette mise en œuvre, a-t-on ajouté.

«En Guinée, les pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant sont inadéquates. Le pays fait face à des défis nutritionnels graves que sont la malnutrition aigüe, la malnutrition chronique et les carences en micronutriments, tels que le fer, la vitamine A, l’iode, le zinc … Ces micronutriments sont essentiels pour le développement de l’enfant et lui permettent d’atteindre son plein potentiel», a-t-on constaté.

Source : AGP

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici